Une année entiére à passer chez le médecin, à se déshabiller pour un " contrôle ". Un frotis par la une prise de sang par ici ... Et la, Mr le gygy ( oui ça y est on est intime ) enléve ses lunettes , vous regarde dans les yeux et vous dit " Mlle il va falloire s'armer de patience " Bim dans ta bouche !

Les hormones jouent au yoyo , je suis en casi ménopause. Donc en gros j'ovule tout les 36 du mois et mes hormones sont hors service. Merci dame nature a 24 ans ça fait un peu tôt quand même.

Mais bon on te laisse sous traitement "on sais jamais" . En attendant Mr doit faire un spermogramme . Alors la c'est LE moment ou tu prend la tête avec ton cher et tendre que tu regardé avec des yeux dégoulinant d'amour... La tes yeux pleurs toutes les larmes de ton corps car " oui je vais y aller , mais pas de suite. "

hum hum à ce rythme la, on peux être parent en 2134 oui parent des petits vers qui nous boufferons par les pieds .

Le téléphone doit être urticant pour les mains de l'homme, donc c'est Femme qui prend rdv , avec son planning qui change toute les semaines et le labo qui prend les spermo que le matin 3 jours dans le mois. Donc on obtiens un rendez vous pour deux mois plus tard.

Aujourd'hui avec le recul je comprend sa réticence. Mais sur le moment je ne voulais pas être flexible sur quoi que ce soit.

En attendant mon pote gygy mon donné une ordonance pour un hysterosalpîngographie. BARBARE le nom et la pratique. Mais pas douleureux les pattes en l'air sur la table de radio pendant que le Mr t'injecte un produit entre les jambes a l'aide d'un catétaire, oui je sais ça donne envie. Aux résultats de la radio tout va bien d'aprés le radiologue. ( je suis étanche) 

Résultat de chéri pas bon, le ciel lui tombe sur la tête. Donc je retourne chez gygy avec tout ces résultats 

Et la on va s'apercevoir que la confiance a un rôle primordiale dans ce parcour ....